Fabrication Artisanale
est née à Rodez en 2002, à l’issue du 1er « festival de création théâtrale en temps limité » du même nom. Les artistes qui avaient porté ce projet ambitieux, soutenus par des dizaines de spectateurs, souhaitent alors pérenniser leur action en faveur d’un véritable théâtre populaire. L’association créée dans ce but, reçoit très rapidement le soutien des collectivités territoriales : la Mairie de Rodez, la Communauté d’Agglomération du Grand Rodez et le Conseil Général de l’Aveyron.

Les deux années qui suivent, Fabrication Artisanale reconduit son festival de création en temps limité. C’est l’occasion pour elle de balayer le champs des grands auteurs français et étrangers : Eschyle, Shakespeare, Molière, Marivaux, Musset, Claudel, Tchekhov, Claudel, Py, etc. Faisant évoluer son concept, elle multiplie les répétitions ouvertes au public, instaure des rencontres avec les spectateurs ainsi que de « tables rondes » pour repenser le rapport du citoyen avec le théâtre et la place de l’art dramatique dans notre société. Malgré un certain succès, elle décide à l’issue de l’édition 2004, de mettre en sommeil cette manifestation, faute de partenaires financiers suffisants.

La compagnie ne reste pas cependant inerte. De plus en plus reconnue, elle est sollicitée par les musées de Rodez pour écrire est mettre en scène des spectacles en lien avec leur histoire ou leurs expositions temporaires. Ainsi en 2004, elle crée au Musée Denys-Puech, El Señor Gustavo (écriture et mise en scène) qui s’inscrit dans le cadre d’une exposition consacrée au peintre argentin Antonio Seguí. En 2006, c’est pour le Musée Fenaille qu’elle conçoit Vie et mort du Vicomte d’Arpajon (écriture et mis en scène), dans le cadre de la « Nuit des Musées », et présente en décembre L’autre monde, spectacle autour des Histoires comiques des Etats et Empires de la Lune de Cyrano de Bergerac.

Parallèlement, elle prend l’initiative d’adapter Lorenzaccio de Musset, dans une version itinérante et de plein air, pour le jouer au cœur même des villes et des villages dans lesquels l’action est censée se dérouler. Une manière d’inviter les spectateurs à prendre part à l’histoire qui leur est racontée. Ce spectacle, subventionné par le Conseil Général de l’Aveyron, a été créé à Rodez en août 2005. Sa diffusion s’est poursuivie dans le département en 2006.

Début 2007, elle choisit de s'engager dans un nouveau projet artistique résolument ambitieux : Utopies.

 

NOUS CONTACTER          -         ADHÉRER A L'ASSOCIATION